De Charles-de-Gaulle à Cotonou

Les sacs sont faits !
Près de 13kg dans le plus grand (dont les 2/3 sont des affaires à distribuer), et près de 6kg dans le plus petit.
Je porte le seul pantalon et la seule veste (très légère) à manches longues, ah ! et mes baskets aussi. Sinon je n’emporte que des shorts, des tops d’été et des chaussures ouvertes de marche. Pour le moment j’ai un peu de mal à y croire (parce que ça caille à Paris), mais dans quelques heures je devrais avoir chaud !

Youhou ! C’est parti ! Je pars au Bénin !!!

10h, arrivée à CDG. Je retrouve les filles très rapidement, elles sont déjà ensemble, valises sur chariot, prêtes pour l’enregistrement.
Oui, mais c’est sans compter sur une petite alerte au sac abandonné, et l’évacuation de la zone … Rien de bien grave, 20 minutes plus tard nos sacs partent sur les tapis. Délestées de nos sacs bien lourds, on passe tranquillement la douane, on se trouve un petit sandwich à avaler, et Lili prend soin de nos papilles en nous offrant des cuberdons qu’elle a ramené de Belgique : délicieux ;o)

Vol AF0804, départ 13h45, la grande aventure commence vraiment.
Nous sommes séparées dans l’avion, Marina et Sylvie sont à l’avant, avec Lili on se retrouve à l’arrière. Nous qui comptions fêter ce départ en trinquant au champagne ensemble… dommage. Mais on ne se laisse pas aller, ce sera champagne quand même !

Visa entrée Bénin Arrivée à Cotonou vers 20h, nous retrouvons enfin Claude qui est accompagné de Georgine.
Il fait nuit, il fait chaud, et l’air est humide.
Nous sommes mises dans l’ambiance immédiatement : nous rejoignons l’hôtel « petit babo » en zem (taxi-moto) ! Ça c’est GENIAL ;o) Le gros sac sur le guidon, le petit sur le dos, on s’installe derrière le chauffeur qui part confiant et à toute allure, zigzaguant entre les autres véhicules. Je suis morte de rire !!! Et bien décoiffée en arrivant à l’hôtel !

IMG_6313 On a 1/4h pour se changer (vite un short !!) car Claude nous a réservé une salade composée au restaurant « La Fourchette ». La table y est dressée, nappe rouge : c’est la St Valentin ! Claude est donc de sortie avec ses Valentines ;o) Pour l’occasion il attendra sa salade près d’une heure (les nôtres sont pourtant prêtes) : ça aussi c’est pour nous mettre tout de suite dans l’ambiance béninoise : « elle est là déjà !! » (les initiés comprendront !).
Ça nous laisse le temps de trinquer à la bière locale (ensemble cette fois) : la béninoise. Attention : 63cl la bière ici !!

Nous faisons vraiment connaissance avec Georgine, qui s’occupe des micro-crédits sur Cotonou. C’est une affaire qui marche pour elle… Sauf pour une personne : un homme ! Le seul homme à qui un micro-crédit a été accordé, la seule personne qui ne rembourse pas. Ah les hommes !

3 réflexions sur « De Charles-de-Gaulle à Cotonou »

  1. Très joli article….
    J’ai une petite question, j’aimerais réserver une chambre à l’hôtel « Petit Babo » pour mon arrivé sur Cotonou .
    A votre avis est-ce possible, depuis la France?
    Merci
    Jérôme

    1. Bonjour Jérôme,
      Merci pour votre commentaire … et merci d’apprécier cet article !
      L’hôtel « Petit Babo » c’est un hôtel dans lequel il faudra se contenter de l’eau froide. De quoi se mettre dans le bain (hihihi).
      Si les informations dans mon guide sont toujours d’actualité, vous pouvez les joindre au +229 21 31 46 07 ou +229 21 04 65 13.
      Mais peut être que le mieux est de demander à Claude comment il réserve nos nuits dans cet hôtel ! Claude est responsable de l’association A’Tibo Timon, et organise des voyages fantastiques au Bénin (tourisme solidaire) et sera surement de très bon conseil ;o)
      Merci Claude !
      Audrey

      Association A’Tibo Timon : atibotimon-voyages-solidarité.com/

    2. Bonjour Jérôme,
      Claude me confie le message suivant pour vous : vous pouvez joindre l’hôtel Petit Babo au +229 21 04 65 13 ou au +229 97 76 56 20 (attention l’un des numéros du message précédent n’est donc pas juste).
      Cependant, il semble difficile de réserver une chambre à distance. Il n’est pas certain que votre réservation soit prise en compte… Claude arrive quelques jours avant les voyageurs, et réserve les chambres une fois sur place.
      Il vous conseille de joindre l’hôtel Peace and Love, près du stade de l’amitié.
      A bientôt sur Carnet-de-voyages !
      Audrey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s