Possotomé – Au bord du lac Ahémé

IMG_6439Nous ne quitterons pas Ouidah sans emmener plusieurs choses dans nos valises :

D’abord des boutures d’ananas. Après un cours sur le sujet donné par Toussaint, nous décidons d’en prendre pour les emmener jusque Dikouenteni où nous espérons lancer l’idée d’une culture de l’ananas.

Puis nous irons à la rencontre de Serge à qui nous achèterons un alcool qu’il prépare dans sa « cabane » : l’ashanti. Serge nous racontera son histoire, très touchante,  expliquant comment il en est arrivé à créer cet alcool (que nous goûterons juste après le petit déjeuner …). Serge, nous te saluons !

Allez, re-taxi-brousse, direction Possotomé. Cette fois Marina aura du mal à supporter les vapeurs d’essence.

IMG_6466

IMG_6469Claude nous habitue au luxe : nous arrivons à l’hôtel « Chez Théo« .

L’endroit est reposant, presque magique avec son restaurant sur ponton en bois au-dessus du lac Ahémé.IMG_6464

Premières sensations, premières larmes, inexpliquées.

C’est beau, c’est tout…

 

Enfants à Possotomé
Enfants à Possotomé

L’heure de déjeuner approche, nous partons nous promener dans les environs. Bien des rencontres nous attendent tout au long de notre balade. Des enfants, des margouillats de partout (ces lézards aux belles couleurs),  … des ananas !!!

IMG_6480

Il s’agit de IMG_6487demander à une vendeuse de s’arrêter, de nous préparer ces merveilles, et de les déguster à pleines dents !

Du sucre, du goût, du bonheur pour les papilles !

IMG_6488

 

Un maquis sur le bord de la route, et hop ! un repas.

Pour cette fois nous mangerons du riz accompagné d’une sauce épicée… épicée … épicée ! L’histoire d’une bonne crise de rire sur le bord du lac Ahémé ;o)

Nous nous retrouvons ensuite dans un village très typique, où une femme nous invite chez elle, et m’offre un de ses avocats que nous partageons sur place. Un régal !

IMG_6555Et la chance nous accompagnant toujours, nous assistons à une cérémonie zangbeto dans les rues de ce village.

Les zangbetos sont les esprits de la nuit.

Mieux vaut ne pas être touché par eux, surtout lorsqu’ils tournent sur eux-mêmes ! IMG_6566

Beaucoup d’hommes ont bu trop de sodabi ! Les tam-tam sonnent, c’est la fête ! Nous suivons les villageois, nous nous donnons à quelques pas de danse discrets. La magie opère.

IMG_6577

Retour à l’hôtel, où notre dîner sur le ponton nous attend.
D’abord, Sylvie nous offre une béninoise, puis Marina nous lit les premières lignes de la lettre d’information qui sera publiée à notre retour.  Et déjà on se rend compte combien ce voyage qui commence à peine est riche en événements. Un apéritif bien agréable !
Et vient le moment du repas où notre entrée commandée de crevettes du lac et d’avocat se transforme en salade de crevettes sauce cocktail ! Et où nous subissons une attaque incroyable (par milliers) de fourmis volantes alors que nous savourons notre plat de gambas « à profusion » (c’est à dire 2 gambas par assiette !) et de purée de patate douce !! Si bien que, pris d’une crise de rire mémorable, nous sommes obligés de déménager et d’aller manger plus loin, là où les fourmis ne sont pas attirées par la lumière.

IMG_6454Et pour finir cette journée déjà bien chargée en émotions, nous partons retrouver nos chambres, où Lili, dans un mouvement lent, jette son sac où se trouvait sa bouteille d’ashanti ! Et nous dormirons avec cette odeur de vin rouge épicé … Lili, je te garde un verre d’ashanti à la maison, promis tu auras l’occasion d’en boire ! En attendant, je t’offre cette dernière photo de ta bouteille ;o)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s