A Palpa, des géoglyphes et des momies

Ce matin, c’est une belle surprise que nous réserve Luis (notre guide local). Nous devons nous préparer pour une petite randonnée, avant de prendre notre petit déjeuner (vive les barres de céréales planquées dans mon sac à dos !). Le temps est superbe, la journée s’annonce belle. Nous partons à pied depuis l’hacienda, et grimpons sur la montagne. De là, la vue sur Palpa est belle, nous distinguons les champs et les différentes cultures, les animaux, et croisons la route de fermiers qui partent travailler et qui sont ravis de nous raconter leur quotidien. Mais la surprise est un peu plus haut encore … 

2015.10 PEROU 042Le sol est sec, aride, sombre. Le soleil chauffe, et je me sens hyper bien ! Nous traversons un petit village, et profitons de l’occasion pour nous joindre aux enfants qui rentrent à l’école ! Un peu de temps passé avec eux, ils nous chantent une chanson et nous entonnons Pirouette Cacahuète ! Les sourires sont sur les visages lorsque nous repartons. Petit moment, grand bonheur.

Et puis … Et puis un peu plus haut, là-bas, dans ces petites montagnes noires, un mirador et les premiers géoglyphes !

IMG_8023

Ça fait de l’effet ! C’est … GENIAL ! Je ne m’y attendais pas. Je savais que nous allions voir des géoglyphes, les fameuses lignes de Nazca… Mais voilà une belle introduction au sujet. Et voyez la suite !!
Après avoir dégusté le magnifique petit déjeuner d’Alfonso à l’hacienda, nous faisons la rencontre d’une autre personne exceptionnelle : Soledad ; et partons tous ensemble en bus. Soledad va nous faire découvrir quelques merveilles du pays, dans les alentours de Palpa et de Nazca. A commencer par de nouveaux géoglyphes : nous montons en haut d’un autre mirador, et …

IMG_8031

Ce sont des personnages que nous découvrons. Une famille. C’est superbe. Ces figures qui dateraient de 900 ans avant J.C. sont plus vieilles que les lignes de Nazca. Soledad nous explique que cela est dû au fait qu’il ne pleut presque jamais ici. Et que seule la rosée du matin vient solidifier ce sol argileux, créant ainsi une croûte plus claire là où les pierres ont été enlevées, et permettant ainsi à ces formes de traverser le temps.

IMG_8050Soledad n’a pas dit son dernier mot ! Elle nous emmène maintenant faire la découverte d’aqueducs, construits par les incas, et qui irriguent toujours les champs de nos jours (en témoignent les champs de cactus et de coton). Ils sont intacts, et le système est ingénieux. Il permet l’acheminement de l’eau et l’entretien, grâce à des sortes de canaux souterrains reliant les aqueducs entre eux. Très forts les incas !

Cette journée ne saurait s’achever sans la visite du cimetière de Chauchilla ! C’est le bouquet final de cette journée inoubliable.

IMG_8068Après une marche à travers une sorte de petit désert où il fait bien chaud, nous arrivons dans un ‘no man’s land’ où seuls quelques abris en bois semblent perturber ce paysage qui se termine par des montagnes rouges. Ce lieu est étrange ! Le sol est jonché de tessons de poteries, sur certains on trouve encore des motifs peints.

En s’approchant nous comprenons que ces abris en bois abritent des tombes. Et nous nous retrouvons face à des momies ! Les pilleurs sont passés par là ; il y a des dépressions dans le sol et Luis expliquera qu’il s’agit de tombes pillées.

IMG_8077

Mais il reste des tombes et leurs momies. Leurs crânes, leurs os, sont blanchis par le soleil. Regardez les pieds de cette momie : la conservation est exceptionnelle. C’est impressionnant.

Soledad nous explique : pourquoi ces positions, pourquoi ces poteries, pourquoi ces matières utilisées pour envelopper les momies. Tombe après tombe, histoire après histoire, nous sommes plongés dans cette  ambiance particulière et nous intégrons ce cimetière. Aucun d’entre nous ne ressortira d’ici déçu.

Quelle journée. Que de beautés… Vous vous demandez quelle momie a hanté ma nuit ?! Aucune, ouf ;o)

 

Page d’accueil
Album photos du Pérou
– Article précédent : Manantial
– Article suivant : Les lignes de Nazca

2 réflexions sur « A Palpa, des géoglyphes et des momies »

  1. Article passionnant mais je reste – sans critique aucune – quelque peu sur ma faim.. non pas de savoir quelle momie a pu hanter tes nuits mais d’avoir les réponses aux questions que tu poses en fin d’article… pourquoi ces momies et positions?

    1. Je suis heureuse d’avoir piqué ta curiosité Rodolphe !
      Alors voilà qui prolonge un peu l’article (si mes souvenirs sont bons !) : les momies que l’on peut observer ont été replacées dans les tombes. Les pilleurs les avaient abandonnées après avoir détruit les tombes et emporté les trésors qui accompagnaient ces momies.
      Elles sont repliées sur elles-mêmes, dans un cocon de tissus. Cela représente le fœtus dans le ventre de sa mère.
      Il semble me souvenir aussi que la corde qui ferme ce cocon dans lequel se trouve la momie symbolise le cordon ombilical.
      Tout cela symbolise la renaissance. Et la nourriture que l’on trouve dans les poteries (telles les différentes sortes de maïs et pommes-de-terre que l’on trouve au Pérou) aidait l’individu à trouver les forces nécessaires pour renaître.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s